Partager

Vert Marine : « Le délégataire n’avait pas le droit de fermer ses piscines »

Vert Marine : « Le délégataire n’avait pas le droit de fermer ses piscines »

La société Vert Marine a décidé lundi 5 septembre de fermer une trentaine de piscines gérées en délégation de service public (DSP), invoquant la hausse des coûts de l’énergie. Maître Yvon Goutal, qui représente certaines des collectivités lésées, estime que l’entreprise a commis une faute, et que cela va lui coûter cher. A lire ici.

Mots clés :

Partager :

error: Contenu protégé par copyright